Menu
Partager :
Saint-Savinien-sur-Charente

MÉMORIAL DÉPARTEMENTAL

Retour sur le projet...
Publié le lundi 25 août 2014

Que s'est-il passé entre 1952 et 1962 en France ?

Du 1er janvier 1952 au 02 juillet 1962, ce sont 1 700 000 soldats Français, toutes armes confondues, qui ont été engagés dans les opérations menées en Afrique du Nord :

  • En Tunisie à partir du 1er janvier 1952,
  • Au Maroc à compter du 1er juin 1953,
  • En Algérie à partir du 1er octobre 1954.

Les pertes humaines durant ces combats ont été estimées à plus de 23 000 dont les deux tiers au combat et le tiers restant par accident.

Année 2000 : création d'une association « Mémorial Départemental des morts pour la France de 1952 à 1962 en Tunisie, Maroc et Algérie »

Créée en 2000, l'association du Mémorial est présidée par M. Guy JARDONNET. Elle regroupe toutes les organisations militaires de la Charente-Maritime, les anciens combattants d'Afrique du Nord.

Elle a pour but de défendre les droits des combattants qui ont participé à la guerre d'Algérie et aux combats du Maroc et de la Tunisie de 1952 à 1962. Ses trois principales missions sont : la mémoire, le savoir et le devoir.

Cette association se tourne aujourd'hui vers la jeunesse et les générations futures pour témoigner d'un passé douloureux et bâtir un avenir de paix et de fraternité.

Sous l'impulsion des associations d'anciens combattants, l'association du Mémorial a choisi de mettre en place un grand projet pour le département, celui de créer un mémorial départemental dédié aux Charentais-Maritimes morts pour la France en Algérie, Maroc et Tunisie de 1952 à 1962.

Genèse du projet

  • Le dimanche 17 mai 2009, lors du 42ème Congrès Départemental de la FNACA Charente-Maritime, les délégués des 39 comités locaux et cantonaux émettent le voeu de voir le projet du Mémorial Départemental prendre forme rapidement. Le Maire, Monsieur Godineau propose à la FNACA d'ériger leur mémorial sur la commune de Saint-Savinien-sur-Charente sur un terrain situé en centre-ville à proximité de la cité scolaire. En effet, le Conseil Municipal a pris en compte le fait qu'actuellement aucun monument n'existe en Charente-Maritime. De plus, Saint-Savinien-sur-Charente est particulièrement bien placé, au centre du département.
  • Le 27 mai 2010, l'association du Mémorial vote l'érection du Mémorial Départemental à Saint-Savinien-sur-Charente.
  • Le 11 décembre 2011, la première pierre du Mémorial est déposée avec la présence de plusieurs personnalités : Marc Laffineur, le secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense et des Anciens combattants en tête, accompagné de Dominique Bussereau, Président du Conseil général, du sénateur Daniel Laurent, de même que Béatrice Abollivier, la Préfète, la Députée Catherine Quéré et le Député-Maire de Royan Didier Quentin.

La construction du Mémorial

IMG 0912Au total, ce sont 251 identités d'hommes qui sont gravées sur des plaques apposées sur le Mémorial.

Ces noms sont les soldats de Charente-Maritime « morts pour la France » durant la guerre d'Algérie et les combats au Maroc et en Tunisie de 1952 à 1962. Le rond au centre du Mémorial représente la perfection.

IMG 0943

Les colombes, créées par Milko STACK, représentent le signe de la paix.

A côté de la création d'un Mémorial Départemental, la Municipalité a construit le projet « d'un jardin du souvenir ». Le parti pris par la Municipalité est de l'intégrer à la ville, et au nouveau quartier qui se dessine autour d'un lieu central que sont la Place de la Victoire et le Champ de Foire (espace végétalisé). Le projet est de l'ouvrir sur l'espace vie tout en affirmant sa spécificité.

Proche de l'Abbaye des Augustins et des activités touristiques et commerciales, le « jardin du souvenir » complètera le patrimoine historique, culturel et esthétique de la cité.

Ce lieu d'implantation redessiné offrira détente et convivialité. Il se veut un lieu de promenade sous son appellation « jardin », mais aussi de recueillement dans sa formule « souvenir ». Cet espace sera un jardin arboré et végétalisé où adultes et enfants pourront se promener, se détendre et se reposer, notamment dans le kiosque central. Des cérémonies départementales pourront se tenir dans ce jardin qui offrira un espace important. Le « jardin du souvenir » sera accessible aux personnes à mobilité réduite, comme le prévoit la loi du 11 février 2005. Le mobilier urbain intégrera de nombreux bans pour les personnes fatigables ou pour le promeneur. De nombreuses places de parking seront à proximité. Le Monument aux morts, actuellement situé sur l'avenue de la Gare sera déplacé en face du Mémorial.

mémorial1

mémorial2

Inauguration du Mémorial

Monsieur le Maire vous invite à participer à l'inauguration de ce Mémorial qui aura lieu le samedi 30 août à 15h00 sur la place du Champ de Foire.

Croquis du Mémorial
Croquis du Mémorial
Création site Internet mairie